Depuis quelques mois le théâtre de la Vista se trouve en danger, forcé à quitter la Friche de mimi suite au décès de la mécène historique, Marie-Louise « Mimi » Vergne. L’association qui occupait ce lieu depuis 17 ans s’est retrouvée démunie.

Les salariés sont inquiets, car ils font face à un avenir incertain et à des à des réductions des effectifs temporaires, notamment un contrat aidé de médiateur culturel non renouvelé par l’employeur.

Le Président de l’association a rencontré Philippe Saurel, Maire de Montpellier, qui a proposé de sauver le théâtre en mettant à disposition un nouveau lieu, la Chapelle, un lieu culturel situé à quelques centaines de mètres du Théâtre actuel.
Cependant les délais nécessaire pour l’aménagement inquiètent les salariés et les compagnies.

Voilà ce qui en a été dit dans la presse depuis le mois de mai.


Suite à la mobilisation médiatique, une réponse à été donnée par les collectivités et le bureau associatif : La Vista déménagera à la chapelle Gély.


Cette solution soulève encore de nombreux problèmes et incertitudes. Les compagnies se sont alors mobilisées pour demander au Président de l’association de prévoir un calendrier « réaliste » et d’assurer une ultime saison au Théâtre La Vista.

 


Mais jusque là, aucune réponse n’a été de nature à rassurer les amis du théâtre la Vista, et l’association est toujours en sursis.


Dans ce bimensuel à destination des professionnels du spectacle, le journaliste s’intéresse aux aspects budgétaires et aux Ressources Humaines, notamment un contrat aidé de médiateur culturel qui n’a pas été renouvelé par l’employeur.