Pode ser

Leïla Ka


   danse
 durée 17 min

« Pode Ser » nous parle, à travers le corps rageur d’une danseuse, de tout ce qu’on a été, les rôles qu’on a joués, certains assignés ; et de ce qu’on aurait pu être, peut-être… Un solo percutant sur la difficulté d’être soi, qui a trouvé en quelques mois une reconnaissance internationale.

Issue des danses urbaines, Leïla métisse très rapidement son langage. Elle rencontre notamment l’univers de Maguy Marin, interprétant « la grosse » dans May B. Forte de cette expérience, elle créé son 1er solo, Pode ser, dans lequel elle flirte librement avec les danses urbaines, contemporaines et à la théâtralité, pour tenter d’illustrer la difficulté d’être. Créée en 2018, primée depuis 5 fois à l’international et jouée déjà plus de 50 fois, cette 1ère pièce poursuit sa diffusion alors que son 2è projet, Cest toi quon adore, un duo, voit le jour début 2020 (festival Faits d’hiver).

Chorégraphie et interprétation Leïla Ka
© MartinLaunay
Dates dimanche 6 décembre à 16h
   
Tarifs 5 € Tarif plein / 3 € Tarif réduit Tarif réduit pour les deux spectacles du plateau partagé
Achat de billet en ligne  

Photos

 

Vidéo

Emprise

Cie Felinae / Maxime Cozic


   danse
 durée 25 min

Dans ce solo j’ai voulu aborder le sentiment d’être complexé, en m’intéressant à ce qu’il produit dans le corps. Je ne cherche pas à traduire mon ressenti quant à des complexes physiques spécifiques, mais plutôt à créer de la matière chorégraphique à partir des états qu’ils provoquent. Ceux à l’origine de ce solo sont syncopés, incisifs, comme le trajet d’une violence contenue. Cette pièce est finalement la mise en place d’un espace-temps, où s’observe le frottement entre deux instances d’un être complexé, ce qui est réellement et ce qu’il décide de montrer.

Basée dans le Var au Port Des Créateurs sur la commune de Toulon, la compagnie Felinae a été fondée en 2019. Le terme Felinae fait référence aux félins qui sont une inspiration à danser, dans leur manière sauvage et instinctive de se mouvoir avec grâce. Au sein de la compagnie travaillent en commun le chorégraphe et interprète Maxime COZIC, le compositeur Jimmy Febvey et le créateur lumière Lucas Baccini. La compagnie aime à expérimenter un mouvement exigeant et libre.

Chorégraphie et interprétation Maxime Cozic
© Moïse De Giovanni
Dates dimanche 6 décembre à 16h
   
Tarifs 5 € Tarif plein / 3 € Tarif réduit Tarif réduit pour les deux spectacles du plateau partagé

Photos

Vidéo